top of page

Journée d'étude

Adolescents, familles, intervenants,

de nouveaux chemins à tracer...

Le 12 novembre 2024, de 9h à 17h30

Centre hospitalier St Jean de Dieu, Salle de conférence 1 Sanou Souro, 290 route de Vienne, 69008 LYON

Contactez nous !

Une question ?

Pour toute demande d'information sur la journée, contactez nous

PROGRAMME

8h30 - Accueil

9h00 - Introduction à la journée - Association Différences et Changements

9h15 - Intervention Jean-Paul GAILLARD

11h - Intervention Grégoire NYSSENS

12h30 - Pause repas 

13h45 - Intervention de Marie-Christine CABIÉ

15h30 - Mise en situation avec Marie-Christine CABIÉ

16h15 - Intervention de Marina AKIKI

17h15 - Conclusion de la journée

Intervenants

Jean Paul GAILLARD

Thérapeute systémicien, membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale(SFTF), de l'European Family Therapy Association (EFTA). Psychanalyste (ex EFP). Membre CA Association Européenne de Modélisation de la CompleXité (MCX.APC). Pr. honoraire des universités. Formateur référencé Qualiopi. Auteur de "Enfants et adolescents en mutation, mode d'emploi pour les parents, éducateurs enseignants et thérapeutes"ESF Editeur et de "Enfants et adolescents en grande difficulté : la révolution sociothérapeutique, nouvelles stratégies psycho-éducatives et thérapeutiques." ESF éditeur et de nombreux articles dans les revues spécialisées.

jpgaillard@aol.com - www.gaillard-systemique.com

Temps barbares, un temps massif de désaccordage "comprendre pour agir"

Depuis plus de vingt années, Jean-Paul Gaillard modélise et alimente le concept de mutation sociétale, phénomène majeur de transformation de nos sociétés qui, comme tous les systèmes vivants, naissent, croissent et meurent. Très tôt dans le 21 ième siècle, les parents, enseignants, éducateurs, ont perçu ce qu’ils ont instantanément vécu comme une déviance communicationnelle chez les enfants, en ce que ces derniers ne répondaient plus à leurs injonctions éducatives comme il était attendu qu’ils le fassent. Jean-Paul Gaillard, qui les a appelé « mutants », a mis en évidence que ce profond malentendu n’était qu’un des symptôme du phénomène de mutation sociétale en cours. Il s’attachera à décrire ce phénomène massif de désaccordage communicationnel et relationnel, ainsi que ses effets actuellement destructeurs du rapport éducatif qui n’est plus pour l'instant le nécessaire pourvoyeur des besoins fondamentaux des enfants, privant ces derniers du méta-besoin vital qu’est le besoin de protection-rassurance-contenance, avec les résultats délétères que thérapeutes et éducateurs constatent au quotidien, en toute impuissance.

Grégoire NYSSENS

Docteur en psychologie clinique, formateur en systémique au Cefores à Chapelle-aux-champs de l'UCLouvain, directeur général du Service Résidentiel Spécialisé "Tamaris-Tamaya" à Bruxelles.

La fonction d'accueil en équipe

L'essentiel du travail d'équipe en co-intervention avec les adolescents en hébergement sous mandat qui ont des troubles de l'attachement consiste à leur offrir une fonction d'accueil suffisamment contenante, sécurisante et créative qui leur permette de devenir acteur de leur placement. La rencontre intersubjective met au travail tant les émotions difficiles de l'ambiance, que les interactions problématiques avec des passages à l'acte et les représentations clivées en tout ou rien. Au moment du passage vers la majorité, le recours au modèle du Milieu Humain nous aide à penser le sens des symptômes et à intervenir dans la relation avec une direction qui ouvre sur des appartenances multiples et des tentatives de différenciation en se servant de l'outil du relatiogramme.

Marie-Christine CABIÉ

Psychiatre, psychothérapeute, formatrice et superviseuse en thérapie familiale systémique, Thérapie centrée solutions, hypnose ericksonienne. Directrice de la collections Relations des Editions Erès ( Toulouse) Co-rédactrice en chef de la Revue Thérapie Familiale ( Ed Médecine & Hygiène Genève). Autrice de plusieurs ouvrages et d’articles dont "Adolescence, crise familiale" avec Carol Gammer Coll. Relations Ed. Erès "Alliances thérapeutiques et thérapies brèves : le modèle de Bruges" avec Luc Isebaert et Hélène Dellucci  Coll. Relations, ed Erès »

L’apport des approches centrées solutions avec les adolescents et leurs familles 

La thérapie centrée solutions a été développée à partir de 1982 par Steve de Shazer et Insoo Kim Berg. Partant sur le postulat que les individus, les familles possèdent les compétences et des ressources pour résoudre leurs problèmes, le thérapeute amène le patient à visualiser ce que pourrait être leur avenir « sans le problème », à se connecter avec ses ressources pour avancer à petits pas. Cette approche a pour effet, entre autres, de favoriser l’autonomie et l’estime de soi, d’amener à réfléchir à son projet de vie et de renforcer les liens. Elle est en cela particulièrement adaptée pour le travail avec les adolescents et leurs familles. Au cours de l’exposé, seront présentés les principes de la TCS et son processus dans la prise en charge des adolescents et de leurs familles.

Marina AKIKI

Thérapeute de couple et de famille, Master en sciences de l’éducation (EFISE), Université Paris X. Coordinatrice du Pôle Clinique à l’Association École et Famille, Val d’Oise Clinicienne de Concertation formée au travail thérapeutique de réseau.

Membre de l'EFTA et la SFTF.

Adolescents et activation des ressources !

Le « Sociogénogramme »1, un outil qui permet de tisser des liens et de travailler différents systèmes et échelles. Comment, à partir de la question des faits, favoriser l’émergence de l’éthique relationnelle dans une partialité multidirectionnelle, en s’appuyant sur les 4 dimensions de Ivan BOSZORMENYI-NAG2. Comment la thérapie contextuelle vient participer à reconnaître les activations des adolescents dans leur système familial ? Comment un.e adolescent.e peut-il.elle résister au changement de son système familial en activant le réseau et les membres de sa famille pour retravailler le lien et chercher des ressources.

1Outil créé par le Dr Jean-Marie Lemaire www.concertation.net

bottom of page